mardi, septembre 21, 2010

Les Québécois peu enclins aux vacances dans l'Ouest canadien?

Source: Réseau de veille en tourisme

Les conclusions de l'étude PhoCusWright citée dans un récent article du Réseau de veille en tourisme n'ont en soit rien d'étonnant:

"Les Québécois sont beaucoup moins portés que les autres Canadiens à visiter l’Ouest canadien. Ils sont toutefois plus susceptibles de prendre des vacances en Europe (21%) et dans les Caraïbes (22%) que la moyenne canadienne (respectivement 15% et 12%). Quant aux types de prestations habituellement recherchés, les Québécois ont davantage tendance à privilégier les vacances dans un tout inclus (24%) et les forfaits de voyages (30%) que la moyenne canadienne (respectivement 18% et 20%)."

On a beau vivre en francophone épanoui dans l'Ouest depuis plus de 30 ans, on a toujours l'impression que l'Ouest est aux yeux du québecois une destination à découvrir lorsqu'on sent qu'on a presque tout vu le reste. Bref, voir l'Ouest et mourir!

Poutant, il y a tant à decouvrir ici. Les deux solitudes séparent. Seuls les jeunes québécois en quête d'aventure et de grands espaces semblent sentir le besoin de s'aventurer dans nos grands espaces -- le rite de passage vers Banff, la vallée de l'Okanagan et l'Île de Vancouver s'imposent quand c'est le "voyage" lui-même qui motive.

Comment influencer les perceptions et mettre en valeur la destination davantage? C'est la question piège. Il y a des années que les organismes de développement économique francophones de l'Ouest dépensent des centaines de milliers de dollars provenant des contribuables dans les brochures touristiques en français distribuées dans les foires de camping-caravaning et d'activités de plein-air au Québec... sans grand impact sur le nombre de visiteurs du Québec chez nous.

Quand les résultats tardent, c'est normalement signe qu'il faut revoir l'approche.

jeudi, septembre 16, 2010

Pause musicale à la brunante aux Îles de la Reine Charlotte



Quelques secondes de video arrivent souvent à véhiculer les sentiments de bonheur sincère mieux que tous les mots. C'est pour cette raison que je croyais qu'il vaudrait la peine que je partate avec vous ce petit extrait croqué sur notre voilier au coeur de Haida Gwaii (Îles de la Reine Charlotte) en juillet.