lundi, mars 17, 2014

Government House reprend vie à Regina durant les Journées du patrimoine

Amédée Forget (à gauche) et Wilfrid Laurier en grande conversation


Difficile parfois d'imaginer comment la vie pouvait bien se dérouler au quotidien à Goverment House, la résidence du Lieutenant-gouverneur des Territoires du Nord-Ouest, et éventuellement de la Saskatchewan, vers la fin du 19ème siècle. Si ce haut lieu du patrimoine de la Saskatchewan abrite aujourd'hui un musée interprétatif du rôle de la monarchie au Canada, il s'est transformé récemment en véritable scène théâtrale à laquelle étaient conviés de centaines d'élèves francophones et francophiles de Regina. Une façon de redonner vie à l'histoire avec toute la ferveur qu'elle mérite. Une façon de profiter d'un cadre d'époque authentique qui n'a sûrement laissé personne indifférent.

Les Journées du patrimoines mises en scène par la Société historique de la Saskatchewan se sont avérées un franc succès pour les organisateurs bénévoles, les comédiens et les programmeurs éducatifs qui ont choisi de participer à l'initiative. Sans compter les dirigeants de Government House qui y ont vu un potentiel d'innovation substantiel, grâce en partie au partenariat entre le réseau associatif fransaskois, les investisseurs des industries culturelles locales et la volonté commune de s'aventurer hors-des sentiers battus lorsque l'enjeu en vaut la peine. Bravo à toutes et tous!

jeudi, mars 13, 2014

Attelage de Clydesdales fait toute la différence au Carnaval d'hiver Mgr. de Laval


Difficile de ne pas les remarquer ces fameux chevaux Clydesdales de Harvey McFarlane qui déambulent dans les rues d'un quartier du nord de Regina, en ce beau samedi après-midi de début de mars. On fait même la queue pour le privilège de faire une petite promenade en famille dans le cadre du Carnaval d'hiver au pavillon secondaire des quatre-vents de l'École monseigneur de Laval.


Pendant que les uns s'aventurent à un projet de sculpture sur neige, d'autres profitent tout simplement du moment présent. Les plus chanceux ont la chance de mener l'attelage quelques instants.


Dans le cas de la petite-fille de Harvey qui mène les chevaux depuis presque aussi longtemps qu'elle sait marcher, l'épreuve n'en est tout simplement pas une...


Comme diraient certains Gaulois bien connus... elle est tombée elle est tombé dedans lorsqu'elle était petite.


Ainsi, il ne faudrait pas s'étonner qu'elle soit dotée d'une certaine dose de talent naturel. Bravo Jordan!